7 mai 2019(19h30 à 21h30) – Lieu : La Bastide Blanche – Cabriès (13)

Thème : “Donner et Recevoir : Le Cycle du Don”

Cette soirée vous invite à expérimenter le cycle du don (donner et recevoir), la relation, la justesse, la non intention, le non-jugement, les limites. Jean-Michel aura ainsi à cœur de démystifier l’approche et la pratique du Tantra, pour nous, Occidentaux.

« Pendant quelque temps donner sans recevoir peut convenir à la générosité ; recevoir sans donner peut plaire à l’égoïsme ; mais à la fin, donner sans recevoir épuise et lasse, et recevoir sans donner charge et importune. Le bonheur est le flux et le reflux du donner et du recevoir ». (Citation de François de Reynaud de Montlosier, Les mystères de la vie humaine (1829))

Le sociologue Marcel Mauss note dans ces travaux l’existence chez les Maoris de Nouvelle Zélande d’un type d’échange fondamental pour la cohésion de la société qu’il étudie, le cycle du don.

Au lieu du rapport de marché qui s’éteint dès que l’échange est accompli, on a ici un rapport d’échange circulaire (on donne parce qu’on pense qu’on a reçu ou que l’on va recevoir) qui n’a pas de limite précise dans le temps et qui s’explique par un facteur transcendantal que les Maoris appellent le « hau ». Tout don contient un pouvoir très fort, le « hau », qui exige que le cycle du don s’accomplisse, qui assure qu’un don que l’on fait doit tôt ou tard dans l’avenir être reçu en retour. Il est dit que celui qui néglige le « hau » et interrompt le cycle du don s’expose à la vengeance des esprits de la nature. Ainsi quand la relation opère selon le cycle du don, « chacun ressent une dette positive. On donne parce qu’on pense avoir reçu plus qu’on a donné. On donne aussi en confiance parce que l’on pense recevoir plus tard, sans savoir quand et sous quelle forme. Cette croyance partagée nourrit donc le « hau » et entretient l’existence d’une relation de cœur.

Notre souhait est de rendre presque évident que la relation qu’établit le cycle du don est de qualité infiniment supérieur en ce qui concerne le bien-être et le sentiment de sécurité de chacun des individus dans sa relation à l’autre, que celle que peut procurer une simple relation de marché où l’on tient ses comptes. Comme le souligne Philippe Caillé (Comptes et contes dans la relation de couple), « pour que se poursuive le cycle du don, il est nécessaire de croire en quelque chose qui transcende la simple coexistence de deux individus, en un « hau » qui est le pouvoir magique de la relation ».

Tarif  :  Individuel  = 20 euros/soirée  –  Couple = 35 euros/soirée  –  Duo Homme/Femme = 30 euros/soirée

Places limitées – Renseignement et Inscription obligatoire : Jean-Michel PICAZO –  aoreade@yahoo.fr ou 06-15-43-08-18
Lien vers le lieu : http://la-bastide-blanche.com/

La prochaine soirée proposera le thème “Ouverture du Coeur et Sexualité Consciente”, avec un contenu différent.
4 juin 2020