3 octobre 2019 (19h30 à 21h30)Lieu : La Bastide Blanche – Cabriès (13)

Thème : “L’Ouverture du Coeur”

Nos blessures émotionnelles nous conduisent souvent à fermer notre cœur, pour nous protéger des « autres » et des agressions extérieures.

D’un point de vue énergétique, nous avons un centre d’énergie, le 4e chakra, scindé en trois parties :

  •  le chakra du cœur « physique » (à gauche) porte les mémoires émotionnelles de la vie présente,
  • le chakra du cœur « physique » (à gauche) porte les mémoires émotionnelles de la vie présente,
  • le chakra du cœur « karmique (thymus, au centre) » contient la mémoire de la blessure fondamentale de notre incarnation (rejet, abandon, non-reconnaissance, humiliation, etc.),
  • le chakra du cœur spirituel (à droite), le cœur de la paix, toujours en développement chez la majorité des humains, il aide à la guérison des deux autres cœurs.

Le chakra du cœur représente l’amour de soi et d’autrui, la paix, la sympathie, l’indulgence, le pardon, la confiance et l’élévation spirituelle. Dans le bien-être il y a un aspect très important que tous les êtres quels qu’ils soient ont besoin, c’est l’Amour car, il est l’essence même de la vie.

Oser ouvrir son cœur permet l’ouverture à la vie, à l’amour inconditionnel, à l’authenticité, à la gratitude et la compassion. Pour ouvrir son cœur, il convient de se libérer du non-amour pour soi-même, et d’entrer dans l’esprit du don, « je donne et je reçois  ».

Cette soirée vous invite à expérimenter de vivre l’ouverture du cœur, l’amour universel, et l’expression du plaisir, l’amour de la vie. Nous avons à cœur de démystifier l’approche et la pratique du Tantra, pour nous, Occidentaux

Tarif  Individuel  = 20 euros/soirée  –  Couple = 35 euros/soirée  –  Duo Homme/Femme = 30 euros/soirée

Places limitées – Renseignement et Inscription obligatoire : Jean-Michel PICAZO – aoreade@yahoo.fr ou 06-15-43-08-18
Lien vers le lieu : http://la-bastide-blanche.com/

La prochaine soirée proposera le thème “S’ancrer et habiter son corps”, avec un contenu différent.
7 novembre 2019