Mon initiation au Tantra – Ma vision de l’accompagnement tantrique

Aux origines antiques une odyssée est comme un long poème narrant les exploits mythiques d’un individu ou d’un peuple. L’odyssée moderne est un récit de voyage, plus ou moins mouvementé, long et riche en péripéties, en aventures singulières, semé d’imprévus, parfois d’embûches, et aussi plein d’enseignement… Cela m’a inspiré pour proposer un voyage initiatique sur plusieurs mers d’introspection et d’évolution de soi à soi et de soi à l’autre. Un voyage initiatique, personnel, relationnel, corporel, spirituel,… une « odyssée ». Ce voyage initiatique proposera de vivre plusieurs aventures, à la fois uniques, et aussi dont l’unité de l’ensemble fait sens. Ainsi plusieurs stages ou ateliers parsèmeront un cycle annuel d’exploration et de développement personnel et relationnel, dans l’esprit du Tantra. Je guiderai et partagerai ce voyage accompagné de plusieurs autres animatrices et animateurs de Tantra, au gré des mers et océans de la vie. Pour vous accompagner dans cette odyssée, nous nous appuierons toujours sur notre vécu du sacré et de la spiritualité, et aussi sur notre expérience de la relation d’aide, en tant qu’homme, en tant que femme, dans une recherche d’unité, d’unification du masculin et du féminin, du corps et de l’esprit.

A titre plus personnel, je m’appuie aussi sur mes modestes connaissances de la philosophie orientale du Tantra, si complexe à intégrer dans sa vie quotidienne pour un natif du monde occidental. Je suis donc un enfant, un adepte de ce Tantra occidental, avec toute l’accommodation qui est sienne, sans doute réductionniste au regard de la tradition orientale. Dans mes réflexions et mes engagements, je m’appuie sur la richesse de l’apprentissage acquis auprès de Jacques Lucas et Marisa Ortolan, durant deux années d’assistanat sur le cycle Horizon Tantra. Aujourd’hui, avec une équipe d’animateurs et animatrices, nous reprenons l’aventure, au sein du groupe Nouveaux Horizons Tantriques, pour transmettre ces valeurs au plus grand nombre. Ma motivation, ma volonté, mon ambition : aider à vivre le Tantra en conscience dans le quotidien de vie, pour soi et dans le partage avec l’autre, peu à peu… petit à petit… petit bout par petit bout, afin de tisser un lien entre chacun de nous. Aussi, ouvrir le coeur et l’âme pour intégrer toute la richesse de l’enseignement du Tantra : la joie de célébrer la vie, l’amour pour soi et envers l’autre, la sexualité sacrée et l’homo-sensualité entre les hommes et les femmes, la relation avec le divin tout autour de nous, la reconnaissance du divin en chacun de nous, en chaque être humain, en chaque être vivant…

Comme tant d’autres, je cherche à casser les croyances et amalgames, à transcender les méconnaissances et raccourcis, pour éclairer toute la diversité et la richesse de l’expérience tantrique, au-delà du simple registre de la sexualité. Bien sûr, la sexualité fait partie intégrante de notre développement psychique, physique, émotionnel, énergétique et spirituel. L’énergie sexuelle est une énergie de vie inhérente en nous, elle est une énergie de vie puissante si elle est vécue de façon respectueuse à soi et à l’autre, consciente et sacralisée. Pour aller plus loin dans la réflexion, je m’appuierai sur une phrase de Fabrice Midal, docteur en philosophie, pour qui : « le tantra est l’un des sommets de la tradition bouddhique, mais il a donné lieu en Occident à de multiples fantasmes et incompréhensions, considéré principalement comme une tradition sexuelle. Il intègre effectivement la sexualité dans un contexte sacré et considèrent le corps comme un temple pour la conscience qui l’habite. Mais il s’agit là que d’une petite partie d’une philosophie plus vaste, qui vise à l’intégration des forces universelles » (« Introduction au tantra bouddhique : l’incandescence de l’amour », Fayard).

Outre mon vécu tantrique auprès de Jacques Lucas et Marisa Ortolan, j’ai également été influencé dans le cadre de mon initiation de Facilitateur Chakradance ™ (avec Véronique Thomann), par une lecture, celle de Anodéa Judith (auteur de « Les chakras, roues de la vie », Macro éditions). Ce livre m’a conduit dans mes réflexions au désir de construire mon accompagnement tantrique autour des centres énergétiques, les chakras, dont la participation à l’équilibre physique et psychique est aujourd’hui reconnue. Le système des chakras nait de la tradition tantrique, mêle les polarités de l’esprit et de la matière, de l’âme et du corps, du masculin et du féminin, du Ciel et de la Terre… A l’origine, les chakras devinrent partie intégrantes de la philosophie yoga, dans la tradition tantrique non dualiste qui conseillait de vivre dans le monde plutôt que d’en rester détaché : vivre dans la joie, honorer la vie, célébrer la dimension sacré de la sexualité par la libération du corps, pour incarner le divin (plutôt que de vivre l’ascétisme qui prescrit l’union intime avec Dieu, par la domination des instincts, des plaisirs et des passions en vue de la perfection morale). Les chakras sont un puissant instrument pour la croissance personnelle. L’énergie circule dans le corps, traversant les chakras, selon deux courants, l’un descendant (courant de manifestation), l’autre ascendant (courant libératoire). Le courant libératoire fait sortir des limites et permet d’atteindre des états de l’être plus libres. Le courant vers le bas nous permet de nous manifester par un acte de conscience qui opère des choix et amène à la limitation, en contraignant la liberté. Il donne ainsi de la solidité à la forme abstraite de la conscience du haut. Le courant libératoire ascendant apporte excitation et nouveauté ; le courant descendant, parcouru par la joie de vivre, donne paix et stabilité. Avec simplement un courant ascendant actif, la libération sans limite nous laisserait perdus et confus, ou alors nous pourrions avoir de belles idées et de grandes connaissances sans jamais être capables de les exploiter et d’obtenir des résultats efficients. D’un autre côté, les limites sans libération sont étouffantes et ennuyeuses, nous resterions alors bloqués dans des schémas répétitifs, certes en sécurité, mais incapable du moindre changement. Pour que nous soyons véritablement complets, les deux courants et tous les chakras doivent être ouverts et actifs. Au final, oeuvrer à l’ouverture et à la circulation d’énergie dans les chakras propose une expérience intérieure suggestive. Ainsi, « pour vivre sereinement l’amour, la sexualité et les rapports avec les autres, et retrouver le bien-être du corps et de l’esprit (…), je vous invite à vous libérer de vos doutes de la manière qui vous conviendra le mieux pour monter à bord du train mystique de l’expérience personnelle et constater la réalité de l’intérieur, (…) il vous entraînera au royaume de votre conscience et vous fera vivre une histoire d’amour entre votre être intérieur et l’univers qui vous entoure » (Anodéa Judith). Le système des chakras et les correspondances psychologiques, physiques et énergétiques de ces 7 centres d’énergies du corps, constitueront le socle des programmes d’animation proposés (notamment du cycle de Nouveaux Horizons Tantriques de 5 stages annuels).

Voilà l’esprit dans lequel j’ai souhaité m’inscrire, co-construire et proposer un parcours d’exploration et d’évolution personnelle, un voyage initiatique en quête d’acceptation et d’accomplissement de soi, de reconnaissance de l’autre, d’une transformation de sa relation au monde. « Le tantra nous révèle, de façon intimidante, la manière dont nous passons une grande part de notre vie, sans rien voir, sans rien sentir de la profondeur de ce que nous éprouvons, nous cachant derrière des idées, des références, des doctrines » (Fabrice Midal).

Les voix du Tantra entendent nous ouvrir les espaces pour expérimenter, ressentir, percevoir, vivre pleinement ses émotions, en conscience. La voie du Tantra apporte un équilibre entre l’esprit et le corps, permet de faire l’apprentissage de sa liberté, de son autonomie tout en tissant la relation saine, nourrissante,… vers plus d’Unité avec soi-même et avec l’autre.